lundi 10 décembre 2007

New York in the Christmas Spirit

TIMES SQUARE un samedi soir

C'est à New York City que nous avons décidé de passer notre dernier WE américain de l'année. Nous sommes montés en haut du Rockfeller Center. De là haut on voit l'Empire State Building, le Chrysler, le Metlife, quelques ponts et le Business District. Les tours jumelles manquent toujours au paysage, nous avons pu voir les esquisses au Ground Zero de ce que sera la Freedom Tower (1776 pieds de haut). Santiago Calatrava nous refait un remake du musée de Milwaukee (pas très original!). Nous avons aussi croisé le Taureau de Wall Street qui on l'espère nous portera chance pour cette nouvelle année 2008.

B&Q love NY
à l'année prochaine !

jeudi 29 novembre 2007

L'aventure FarWest

Thanksgiving est une fête traditionnelle américaine et familiale qui se fête tous les ans, le quatrième jeudi du mois de Novembre. Nous avons décidé de voyager vers le Sud Ouest américain, à la découverte des grands espaces et des parcs nationaux de l’Arizona et de l’Utah. 5 jours de road trip et 1600 kms au compteur de la Kia ... Que du bonheur à vous faire partager en texte et en images !

-------
Jour 1:
-------
Notre road trip démarre sous les paillettes de Las Vegas où nous nous retrouvons vers 10h30 du matin. Nous sommes de suite mis dans l’ambiance du jeu avec des machines à sous dans l’aéroport. Las Vegas ?! c'est facile : premièrement un aéroport énorme pour accueillir les milliers de joueurs venus du monde entier ; deuxièmement, une rue appelée Strip qui comme son nom l’indique invite à y perdre sa chemise (dans tous les sens du terme).

Les américains ont créé l’illusion de l’Egypte, de New York, de Paris, de Rome et Venise, de Disney ... et des casinos, des casinos, des casinos ! On y croise aussi des personnalités comme Elvis…Ooooooh Yeeaaaaaaaah. Même le motel 6 a revêtu son logo flashy scintillant ! Nous ne nous attardons pas dans cet univers d’"entertainment à l’américaine" qui ne colle pas vraiment à ce que nous recherchons.

Un petit tour par un magasin de M&Ms et de Coca-Cola puis nous prenons la route vers Kingman (Arizona). Sur le chemin, nous passons le Hoover Dam, un des plus grand barrage du monde construit entre 1931 et 1935.

L'itinéraire


-------
Jour 2:
-------
Levés par des sifflements de locomotives, nous nous réveillons à Kingman au milieu de nul part. Il fait froid, la végétation a disparu, il ne reste que de la terre rouge et des arbustes. L’aventure Farwest commence, direction Grand Canyon ! 2h30 de route pour arriver à destination.

Beaucoup de monde, le spectacle est magnifique ! Le paysage nous rappelle immédiatement que l’Homme est minuscule. Nous décidons alors de nous lancer dans une randonnée (South Kaibab Trail) pour admirer le Grand Canyon et avoir une vue de l’intérieur. On y croise des mules et des trekkeurs. Arrivés en bas, nous pique- niquons sur un rocher perché au dessus du vide.

Nous contemplons la beauté de la nature en attendant le coucher de soleil. Les couleurs rouge/orange foncent de plus en plus jusqu’au levée de Lune sur le plateau désertique. La nuit tombée, nous prenons la route vers Kayenta pour 2h (Arizona).

-------
Jour 3 :
-------
Kayenta, est un village situé dans le Navajo County, terre des indiens sur le plateau du Colorado. On y a merveilleusement bien mangé, ce qui nous a changé de l’éternel burger frites. Nous nous dirigeons vers Monument Valley, la 8ième merveille du monde à ce qu’on lit partout sur les panneaux routiers. Ah làlà, ces américains… Ils vont cependant avoir raison cette fois-ci car l’endroit est tout simplement magiiiiiique !

Le parc est régi par les indiens qui tiennent à préserver leur environnement et ce qui reste de leur passé. Nous prenons une piste de terre rouge pour nous approcher des buttes au volant d’une super Kia, pneux 4*4 et boite séquentielle. Le plateau a été érodé par le temps (l’eau et l’air) et les buttes ne sont plus que les restes. Les couleurs rouges de la roche proviennent en fait de l’oxyde de fer et du manganèse. En paysage de fond, nous apercevons les Rocky Mountain du Colorado.

Pas de coyote, nous restons sur nos gardes au cas où il préparerait une farce du haut d’une falaise (Un petit extrait pour les fans !!!). Radio allumée, nous captons l’unique fréquence qui diffuse des chansons de cowboys assez délirantes. Ca y est, nous sommes bien dans le farwest…. Bip bip…

Repartis en direction de Natural Bridges National Monument, nous faisons un stop à la station essence de Mexican Hat. Nous avons eu une grosse frayeur car notre réservoir était vide et à première vue, le village semblait vraiment petit. Nous avons cru à la panne en plein désert ! Dans cette région de l’Arizona beaucoup moins fréquentée (voir vide), les villages se résument à quelques maisons (4 ou 5) et une énorme station d’essence toute moderne. A la sortie du village, nous photographons le Mexican hat qui est en fait une butte en forme de chapeau mexicain !!! Evident non !?

Nous arrivons à Natural Bridges situé dans l’Utah où s'y trouvent trois ponts naturels remarquables, dont le dernier est un arche. Ils portent des noms hopi (groupes des Indiens Pueblos d’amérique du nord, voisins des Apaches, des Navajos, des Papagos et des Zunis) : Kachina, Owachomo et Sipapu. Ces ponts se sont formés par érosion de la roche par l’eau créant au fur et à mesure des tunnels puis des ponts... La nuit tombe à 17h dans cette région et il est alors temps de nous diriger vers notre étape de nuit à Ticaboo tout près du Lac Powell. Sur la route, le paysage est toujours somptueux. Malgré le nombre de kilomètres, nous ne nous ennuyons jamais. Les paysages changent assez rapidement et c’est à chaque fois une nouvelle découverte accompagnée d’un Woaaaah...

-------
Jour 4 :
-------
Levés à l’aube, nous attaquons très fort la journée avec la traversée du Grand Staircase Escalante National Monument sur une piste dénommée Burr Trail. C’est une route scénique majestueuse qui se fait facilement en kia 4*4. Là encore, les paysages défilent sans laisser de temps pour une petite sieste. C’est un paradis pour géologues et autres amoureux de la Terre. Je me surprends à faire des phrases à la Nicolas Hulot pfooouuu pfrrr pfouuu (à voir dans les vidéos).

Après 5h d’émotions intenses, nous voici à Bryce Canyon National Park dans l’Utah. Le nom est impropre car, plutôt qu'un canyon, il s'agit d'un gigantesque amphithéâtre naturel créé par l'érosion. L'endroit est rendu unique par ses formations géologiques, les hoodoos, crées par l'action du vent, des précipitations et du gel. Les roches prennent ici des couleurs exceptionnelles allant du rouge au blanc. Bryce Canyon se trouve à une altitude plus élevée (entre 2400 et 2700 mètres) que d'autres sites naturels de l'Utah tels que le parc national de Zion (en jour 5).

Ce qui nous a souvent choqué avec Ben, c’est que dans les guides américains, les parcs sont dits découverts par des Mormons à la fin du 19ième siècle alors que les Indiens y vivaient déjà depuis des centaines d’années. Nous avons aussi appris que le président Théodore Roosevelt avait beaucoup contribué à la préservation des espaces naturels et de la faune en créant les bases du système des parcs nationaux, des monuments nationaux et des forêts nationales.

Un petit trail de 2 heures nous emmène dans les méandres des Hoodoos et dans l’interstice de deux parois rocheuses très raides appelées Wall Street. Comme à New York, notre regard est tourné vers le ciel. Coucher de soleil au Bryce Point avec vue sur l’ensemble du site. Et là, spéciale dédicace à Ben : les gardes-corps en acier ont été fabriqué à Youngstown - Ohio, le nom de la ville étant gravé sur la rambarde. Trop fort !

-------
Jour 5 :
-------
J’ai le droit à une grasse matinée (réveil à 7h30 !). Nous nous dirigeons vers Zion National Park à seulement 30 minutes. "Zion" vient d'un ancien mot hébreu signifiant "refuge" ou "sanctuaire". Le parc recèle de trésors naturels tels que des canyons en grès rouge-orange et des falaises en grès blanc. Il jouxte le plateau du Colorado, le Grand Bassin et le désert des Mojaves.

Nous choisissons de faire une randonnée de 5 heures appelée « Angels Landing », le nom nous fait rêvé (l’arrivée des anges). Niveau de difficulté : strenuous ! (ardu, dynamique, fatiguant, très difficile, si si tout çà à la fois en français). Après une montée de plus d’une heure, nous arrivons sur un plateau laissant découvrir la deuxième partie du trek : l’ascension d’une falaise de 350 mètres de hauteur!!! Je m’arme de courage pour faire le début de l’escalade en m’aidant d’une corde (très bonne idée qu'elle soit là d'ailleurs) mais je ressens de plus en plus la peur. C’est au moment où je pose le pied sur un rocher avec d'un côté : le vide et de l'autre : le vide, que je me dit : « je n’y arriverai pas ! ». Paralysée de peur, je renonce ! Benjamin, lui ?! no fear !!! il continue à jouer Cliff Climber pour arriver en haut, où se pose les anges !

Sur le chemin du retour, nous croisons deux rangers nous expliquant qu’il est très courant (voir quotidien) de secourir des gens paralysés par la peur. Dans ce cas, ils les escortent et descendent progressivement la falaise avec eux. Pour ma part, j’ai été très contente d’arrêter au moment où je savais que je n’y arriverais pas. Pour Ben, je crois qu’il a gardé de cette randonnée un beau souvenir car il a pour une des premières fois de sa vie frôlé le paradis. Et tout le monde sait très bien qu’il est loin d’être un ange ;-)

Q pour B&Q USA news.

vendredi 16 novembre 2007

Nicolas Sarkozy @ Washington DC

Visite du Président de la République, Nicolas Sarkozy, à l'Ambassade de France de Washington DC.
Extrait de son discours du mardi 6 novembre 2007 devant la communauté française.

video

lundi 12 novembre 2007

Detroit, le berceau de l'automobile

Si la France roule en Peugeot, Renault ou Citroên, les américains roulent en Ford, General Motor et Chrysler… Ce week-end, nous sommes partis à la découverte du berceau de l’industrie automobile américaine. Detroit, the Motor City.

La ville a connu ses années glorieuses. Nous avons visité la magnifique propriété d’Edsel & Eléonore Ford (un mélange d’architecture anglaise et de modernisme avant l’heure), marché entre les gratte-ciels au nom des bastions automobiles et roulé (en Ford Focus) autour des grandes usines Chrysler au nord de la ville. Mais ce qui frappe, ce n’est pas le glorieux mais le piteux état du reste : usines et buildings abandonnés, routes dévastées, quartiers en ruine. La facheuse habitude américaine de ne pas détruire ce qui ne sert plus donne l’impression d’être dans un pays pauvre. La vague asiatique est passée par là et a litteralement emporté l’emploi et finalement la richesse. Bref l’ambiance est bizarre.

Le dimanche, nous nous plongeons dans l’histoire au Musée Henry Ford de Dearborn implanté au milieu d’une ville-usine à l’ouest de la ville (centres de recherche, centres de fabrication et pistes d’essai Ford sur des kilomètres). Le musée expose principalement des voitures comme les célèbres Lincoln des présidents américains avec notamment celle véhiculant JFK lors de son assassinat. D’autres voitures mythiques comme la première Ford Mustang ou le premier truck V8. Nous avons aussi découvert le lien étroit de Ford avec l’aéronautique : le premier avion construit en 1906 était équipé du moteur de la Ford T !!!

Bisous des américains. Ben pour B&Q

samedi 10 novembre 2007

Chicago ... nous oeuvrons pour demain !

Chicago, dans l’Illinois est la troisième plus grande ville des États-Unis, elle est située dans la partie nord du Middle West, sur la rive sud-ouest du lac Michigan. C’est en compagnie de Nadjia, Catherine et Benjamin que nous avons visité cette « windy city », empire du blues et de la deep dish pizza.

C'est son climat autant que son passé politique agité qui lui ont valu le surnom de la « Ville des vents », du fait de son incapacité d'inaugurer à temps l'Exposition universelle de la célébration du 400e anniversaire de l'arrivée de Christophe Colomb sur le continent. Celle-ci fut inaugurée un an plus tard, en 1893 ! Ce surnom signifiant en fait « qui brasse de l'air », lui fut donné par la presse de New York, et bien que péjoratif, lui est resté. Il correspond aussi à sa situation climatique. La première signification a en effet tendance à s'estomper dans la mémoire collective.

Chicago est également surnommée la « Ville aux larges épaules », car elle a été reconstruite en 1871 après un grand incendie (soit disant à cause d'une vache nommée Marguerite qui a fait tomber une lanterne). Elle a acquis une grande renommée culturelle grâce à son architecture de gratte-ciel et attire des millions de visiteurs chaque année. Chicago a presque définitivement fait oublier sa mauvaise réputation, héritée de la période agitée de la prohibition dans les années 1930, quand les activités d'Al Capone et de la pègre lui valurent le surnom de « Capitale du crime ».

extraits du site Wikipédia ~Q

mercredi 7 novembre 2007

Adrenaline et Rêves

Et voilà, l'Ohio s'est définitivement tourné vers l'Hiver : je viens d'acheter mon grattoir, ma pelle et les chaînes de voiture en attendant la neige qui ne doit pas tarder. C'est aussi la fin de la saison de parachutisme.

Après quelques années d'attente, j'ai pu enfin réaliser un de mes rêves : sauter d'un avion. Premier saut en juin jusqu'au 15ième mi octobre. J'ai en fait commencé un programme de 25 sauts pour lesquels je suis accompagné d'un coach : préparation des exercices en chute libre, saut à 2 et débriefing video. Cela me mènera l'année prochaine à ma license A pour commencer les sauts en groupe.

J'ai donc compilé une petite vidéo de 20 min : Adrénaline et Rêves.

L'adrénaline

Il y a généralement 3 étapes où je sens les effets de ces fameux rush d'adrénaline :

1 - pendant les 15 minutes en avion. Le rush est maximum. Tout s'accélère dans ma tête : mais pourquoi sauter d'un avion en parfait état ? Vais je me rappeler de la position dans l'air pour être stable... Je vérifie mon équipement plusieurs fois. Quand la porte s'ouvre, l'adrénaline laisse place à l'excitation...

2 - après l'atterissage... c'est une sorte de délivrance. J'ai un sourire jusqu'aux oreilles qui reste une bonne dizaine de minutes. Un énorme sentiment d'accomplissement mais aussi les mains qui tremblent encore. Une envie de parler et de raconter ce qu'il s'est passé.

3 - en fin de journée. La fatigue se fait sentir et je me dis que je viens d'en prendre pleins les yeux. Je repense mes sauts et cela est même suffisant pour faire monter mon rythme cardiaque. Des images se gravent dans ma mémoire.

et puis les rêves... qui sont encore nombreux.

La video est pour le moment en streaming ou téléchargeable en basse qualité sur Google!Video.

et si ça vous donne envie...Let me know.
Ben


mardi 6 novembre 2007

Everest : le camp de base














Le voyage, c'est une histoire de famille... Mon fère Yannis revient de son périple sportif au Népal. L'objectif principal était le camp de base de l'Everest à 5300 m d'altitude mais aussi un trek de 3 semaines dans la chaîne de l'Himalaya.

Les photos sont magnifiques... je suis resté bouche bée à les regarder... Bravo Yannis

Le frérot Benjamin

samedi 27 octobre 2007

Potiron Party au Carillon

Carillon House, c'est le nom de mon immeuble !

A la veille d'Halloween, un potiron party était de rigueur. Nous avons donc cuisiné quelques plats de saison :
  • cake aux potirons
  • crumble à la citrouille et au bacon
C'était plutôt bon !!!

Dimanche, repos sur le toit de chez moi et visite de DC.

Bisous de B&Q

dimanche 21 octobre 2007

La cabane au Canada !















Joyeux Anniversaire Karine !
30 ans que nous avons fêté dans un chalet des Laurentides à 1h30 de Montréal
C'tait bein l'fun !!!

dimanche 14 octobre 2007

skydriving on Shenandoah Valley











Le parc national de la Shenandoah se situe à 150 km au Sud-Ouest de Washington DC et fait partie des Blue Ridge Mountains dans l'état de Virginie. La route des sommets culminant à 3500 pieds maximum est appelée la Skyline drive, longue et zigzagante de 169 km, elle offre de spectaculaires panoramiques. La vitesse est limitée à seulement 35 miles à l'heure car au moment du coucher du soleil, les biches viennent se nourrir sur le bord des routes et elles n'hésitent pas à traverser sans regarder. De nombreuses randonnées dont l'appalachian Trail sont à faire, nous en avons fait 3 ! Au sommet, la récompense est payante, Candice s'adonne à son nouveau sport : le yoga et Benjamin rêve d'un nouveau sport : le base jumping. à suivre ...















signé B&Q !
PS : nouvelle passion --> la collection des panneaux routiers. L'auriez-vous remarqué depuis quelque temps ?! :-)

mardi 9 octobre 2007

San Francisco Bay

Aaaaah San Francisco !

C'est la deuxième ville la plus dense des USA après New York : 750 000 personnes dans 122 km². La ville est construite sur 43 collines avec de très forts degrés d'inclinaison mais qui offrent de magnifiques vues. Heureusement que les "cable cars" existent toujours pour nous emmener d'un point à un autre (petite vidéo en ligne!) ! Les rues sont tellement pentues que les urbanistes ont inventé la rue en zig-zag, la Lombard Street (à pratiquer sur la neige absolument!).

Le programme du week-end a été très chargé. Il fallait visiter SFO en deux jours ! Benjamin connaissait déjà San Francisco et a préféré dedié son week-end au parachutisme. C'est donc en compagnie d'Olivier, un collègue de l'Ambassade que je suis partie. Après avoir été agréablement surpris par notre voyage en avion, nous l'étions beaucoup moins pour l'auberge de jeunesse : ce n'était pas très propre !



Anyway, guide à la main et baskets au pied nous voici arpentant le downtown de la ville à la découverte de monuments phares tels que la Transamerica Pyramid et la Coit Tower. Chinatown brillait de mille feux en fêtant la naissance de la Répubique de Chine. Nous attérissons sur le wharf (port) pour une ballade en bateau sur le Red & White ferry. C'était décidement notre jour de chance car nous assistons depuis le bateau à un Air Show accompagné d'un défilé de bateaux militaires. La baie est superbe avec ces milliers de voiliers qui profitent du beau temps et du spectacle d'avions pour flâner sur l'eau. Nous découvrons le majestueux Golden Gate Bridge et la mystérieuse prison d'Alcatraz. Le retour sur la berge est beaucoup plus musclé avec une altercation avec les gardes côtes armés (voir la vidéo dans les photos de ferry).

Les phoques qui se doraient au soleil nous ont redonné le ton de la visite en accostant. Le samedi soir, nous avons rejoint un collègue de la mission économique de San Francisco dans le quartier Hippie où nous avons mangé dans un restaurant irakien puis initiation au jazz dans un bar. Le dimanche s'est voulu plus sportif avec une ballade à vélo de 28 kms autour de la baie. Nous avons passé le Golden Gate Bridge pour rejoindre Sausalito et Tiburon. Coups de soleil garantis !

~Q~

Fly with Aerohio : week-end de parachute

Depuis quelques jours, je revisais mon 7ième saut correspondant à ma certification pour sauter seul. Les conditions sont encore idéales ici, peut-être pour la dernière fois de la saison avant de plonger dans l'hiver.
Samedi, 4400 m d'altitude, à la porte de l'avion, je saute. Au bout de 10 secondes, j'atteins la vitesse de 200 km/h, parfaitement stable pour 60 secondes de chute libre. Un pur bonheur...
J'ai bien profité ce week-end en sautant à 6 reprises. Le reste de ma formation correspond à apprendre à se mouvoir de manière précise dans l'air. Tout est question en fait d'aérodynamique. Le plus fun, c'est ce qu'on appelle le tracking. Cela consiste à placer les bras le long du corps, tendre les jambes et regarder bien droit : le corps se comporte comme une aile d'avion et permet d'accroitre la vitesse horizontale... Sur une chute de 60 secondes, il est possible de parcourir quasiment 3 km horizontalement.
La plupart de mes sauts sont filmée donc je vais préparer une petite vidéo, une fois la saison de parachutisme terminée; probablement après Halloween.

A+...
Benjamin aka FrenchBen.

lundi 8 octobre 2007

Fly with Virgin America ...

Pour aller à San Francisco, j'ai testé une toute nouvelle compagnie d'avion : Virgin America, compagnie aérienne à bas prix mais de haute qualité, détenu par le milliardaire britannique Richard Branson. Cette compagnie aérienne a inauguré ses premiers vols commerciaux mercredi 8 août 2007 aux Etats-Unis.

L'innovation, c'est le système intégré appelé RED se composant d’un écran tactile de 9 pouces (inséré dans les appuis-têtes) et d’un clavier se présentant sous la forme d’une télécommande à double face (clavier/télécommande).

RED permet, en plus de se connecter à internet, de s’informer sur l’avancement du vol grâce à Google Maps, regarder des films (service payant / 8$ par film) ou la télévision, écouter de la musique, jouer à des jeux vidéos, commander directement un repas ou une boisson, etc…

Le plus original est la partie sociale de RED : RED Talk. Il est possible d’entrer en contact via cet IM (Instant messenger - textuel) avec les autres passagers du vol, voire même avec ceux des autres vols en cours ! J'ai pu tchatter avec la première classe. Info pour les informaticiens, RED tourne sous Linux.

Bienvenue dans le monde du futur ! Photos ...


lundi 1 octobre 2007

Nos Amish !

Les Amish sont une communauté chrétienne anabaptiste présente en Amérique du nord, vivant de façon simple et à l'écart de la société moderne. La première règle amish est : « Tu ne te conformeras point à ce monde qui t'entoure ». La majorité des Amish appartiennent à l'Ancien Ordre (Old Order), très rigoureux, qui regroupe 47 000 personnes environ en Pennsylvanie, 55 000 en Ohio, 37 000 en Indiana et 59 000 dans d'autres États aux États-Unis (ainsi qu'en Ontario, au Canada).

Les Amish n'ont pas de sécurité sociale ni de cotisation de retraite : l'entraide et la solidarité suppléent à tout cela. Les familles ont souvent de 8 à 10 enfants. Il arrive que le père transmette la ferme à l'aîné dès le mariage. Le père se transforme alors facilement en sculpteur et fabrique de petits objets artisanaux en bois ; ou il devient tisserand. En règle générale, les Amish ne votent pas et ne paient pas d'assurance sociale. Ils ne participent pas non plus au service militaire.

À l'âge de 14 ans, les jeunes quittent l'école. De 16 à 21 ans, dans les communautés conservatrices vient le rumschpringa, sorte de rite de passage durant lequel les adolescents sont temporairement libérés des règles de la communauté. Ils peuvent ainsi s'essayer aux pratiques de la vie moderne, boire de l'alcool, porter des vêtements modernes. Ils peuvent éventuellement quitter la communauté durant cette période. Cette pratique est controversée au sein même des Églises amish. Beaucoup l'ont abandonnée et promeuvent un comportement décent (et conforme à la morale biblique) à tous les âges de la vie.

B&Q chez nos amish !

lundi 24 septembre 2007

an inconvenient truth

Je vous invite à consulter les sites :
http://climatecrisis.org/
http://www.criseclimatique.fr/





d'après le film d'Al Gore : "an inconvenient truth" ou en français "une vérité qui dérange"

10 CONSEILS SIMPLES POUR RÉDUIRE VOS ÉMISSIONS DE CO²

1. Changez d’ampoules … Remplacer une ampoule ordinaire par un modèle fluorescent à basse consommation.
2. Laissez votre voiture au garage … Marchez, roulez à vélo, empruntez plus souvent les transports en commun.
3. Recyclez davantage … En recyclant la moitié de vos déchets ménagers, vous réduirez chaque année vos émissions de CO2.
4. Vérifiez vos pneus … Des pneus correctement gonflés améliorent de plus de 3% le rendement de votre carburant.
5. Limitez votre consommation d’eau chaude … Utilisez par exemple une douchette à petit débit. Lavez vos vêtements à l’eau froide ou tiède.
6. Refusez les emballages surabondants: 10 % d’ordures en moins dans votre boîte.
7. Réglez vos thermostats … Une température adaptée vous permettra de réduire votre émission annuelle de CO2.
8. Plantez un arbre … Au cours de sa vie, un arbre absorbe à lui seul une tonne de dioxyde de
carbone.
9. Éteignez vos appareils électriques … Éteindre votre téléviseur, votre lecteur DVD, votre stéréo et votre ordinateur, quand vous ne vous en servez pas, fera baisser vos émissions annuelles de CO2 de plusieurs tonnes.
10. Engagez vous à voir le DVD !

dimanche 23 septembre 2007

Baltimore & environs

Benjamin repense à son dernier saut en parachute qu'il vient de réaliser vendredi soir.

Le dernier week-end de l'été 2007 nous a conduit à Baltimore où nous avons été agréablement surpris. Cette ville a longtemps été réputée pour son taux de criminalité élevée mais aujourd'hui Baltimore a un charme fou ! Nous avons tout de même traversé à deux reprises les quartiers défavorisés de la ville (on s'était perdu) et l'ambiance y est assez étrange. Le quartier est délimité par des girophares de voitures de police accrochés sur les lampadaires des rues.

Le Harbor est plutôt agréable avec des restaurants pour y déguster du crabe péché directement dans la Chesepeake Bay en face. Nous n'avons pas résisté au fameux Crab Cake.

Le dimanche nous nous sommes éloignés de la ville pour aller tout au nord de la baie, à Havre de Grâce pour profiter de la nature. Le soleil et la chaleur étaient bien présents et nous promettent (on l'espère!) une belle arrière saison ... les couleurs de l'été indien !

BiZZZzzz ~B&Q

samedi 15 septembre 2007

Le point de vue des Desportes

Nous voyions ce voyage de tellement loin, que nous n'avions pas pris le temps d'imaginer les Etats-Unis. Du coup tout ce que nous avons découvert, ce n'était que du bonheur! Nous avons trouvé les américains très sympathiques, washington raffinée, new york impressionnante, typique, magnifique et la Floride paradisiaque ... pas une seule photo sans les cocotiers!!!
On est ravis de notre voyage, on a profité de tout le meilleur de ce que ce pays nous offrait.

Après un petit déjeuner sur l'immeuble de chez Candice, on a d'abord commencé par visiter l'obélisque de Washington DC qui nous a donné une vue globale de la ville. Elle est organisée en rectangle : d'un côté le capitole, au milieu l'obélisque et de l'autre le Mémorial de Lincoln. Sur le côté la maison blanche et en face le mémorial Jefferson.

La ville est chic, remplie de beaux américains sveltes et sportifs. La bouffe comme tout le monde le sait est hot dog, hamburger et pizza ... pas très variée!

Il y a des tas de musées interessants dont l'entrée est gratuite. Cool! Nous avons visité le capitole, une dizaine de musées, des parcs (great falls) et nous avons assisté à un match de Base-Ball.

Le mardi matin à 2h du mat on est partis en direction de New York dans un bus qui reliait le Chinatown de Washington à celui de New York. On est arrivés sur place à 6h00 et on a mis 1 heure à s'orienter... cette ville possède 22 lignes de métro (le grand grand métro du monde).

On s'est régalé. on a fait une mini croisière de 3 heures autour de Manathan : les 7 ponts, les 5 quartiers ... On s'est balladés dans Times Square, dans Greenwich village, été à Wall street et au ground 0 (anciennement les tours jumelles) , à Central Park, la 5ème avenue ... Le seul hic : l'auberge de jeunesse cracra.

On est revenus sur Washington pour finir la visite de la ville. Samedi matin on s'est envolés avec Candice vers la Floride : Fort Lauderdale. On a passé la journée sur une plage de fou avec petite cabane de sauveteurs type alerte à Malibu ... Génial! On a été en fin de journée à Palm Beach (pour voir les dessous de Palm Beach). Grosses maisons, la richesse dans les rues...

On a récupéré Ben à l'aéroport puis on est partis à Key Largo (2 heures de route au sud) lieu où l'on avait loué la maison. On n'a pas été déçu de la maison avec jaccuzi. Le lendemain on a descendu toutes les Keys (les chapelets d'îles séparées pas des ponts immenses), on a fait de la rando dans le parc national d'Everglages, on a loué un bateau pour explorer des fonds en tubas, on a visité Keys West, on a visité Miami et son fameux South Beach. Miami est une ville surprenante car elle mélange les building et les cocotiers....

On est revenus à Washington pour le dernier WE. Pour ce dernier WE on a loué une voiture pour visiter autour de la ville : la maison de George Washington à Mount Vernon et Alexandria.

Et on est revenu plein de souvenirs en tête ... et des jeans Levis à -40% :-p

Merci encore à nos hôtes B&Q ...

Gros bisous ...

LES DESPORTES

jeudi 6 septembre 2007

Cape Cod - le cap de la morue

Nous avons profité du Labor day nord américain (fête du travail) pour organiser une rencontre franco-québécoise à Cape Cod. Cet endroit était le lieu de vacances préféré des Kennedys : presqu'île au sud de Boston alliant paysage de rochers, de marais et de dunes, mélange à la fois de Bretagne et des Landes. Les instants plages et couchers de soleil sont appréciables.

Ce cap était autrefois réputé pour la pêche à la morue... On y trouve aussi un tas de petites maisons dite "boîte à sel" recouvertes de tuiles de bois sur les façades grisonnant avec le temps.

Notre parcours démarre à Sandwich pour faire une pause déjeuner (on a fait à peine exprès). Là lo, on découvre le paquet de chips de la marque Cape Cod avec un slogan tapageur : 0% transfat (c'est le mauvais gras), tout le reste c'est du bon gras !

Nous avons beaucoup étudié la nature pendant ce week-end : observation des oiseaux, marche pieds nues dans les marais et dégustations de fruits sauvages . Nous sommes en quelques sortes revenus adolescents en goûtant aux joies du scooter pour visiter l'île de Martha's Vineyard où le petit village des méthodistes ressemble aux pays merveilleux d'Alice. Nous avons également éveillé nos babines en goûtant au homard (non il ne m'a pas tué!) et des sushis frais à Yannis. (eh non Yannis non plus, nous n'avons pas eu de soucis !).
Week end très dépaysant et très enrichissant !
Américainement B&Q.

lundi 27 août 2007

Floride... les Keys, les Everglades et Miami

Pour nos premières vacances aux USA, nous avons decidé de partir à l'exploration du sud de la Floride : les iles paradisiaques des Keys, le parc des Everglades et Miami. Celine, Emilie et Seb nous ont rejoint après leur visite de Washington et New York.

A cette période de l'année, la Floride est normalement balayée par les ouragans et les moustiques attaquent sous une pesante température. Bizarrement, nous n'avons rien vu de tout ça... (ou presque) juste quelques résidus de DEAN.

Les Keys sont un ensemble d'iles reliées par des ponts. D'un coté l'océan atlantique et de l'autre le golfe de Mexico... C'est la route mythique N°1 qui nous mène à Key West, la ville la plus au sud des Etats Unis. Seul un endroit est plus au sud, les Dry Tortugas. 70 miles de bateau pour découvrir une ancienne prison utilisée au 19ième siècle. Le lieu est magique : le sable blanc, les cocotiers, l'océan transparent. On ne quitte pas les keys sans une plongée pour découvrir la barrière de corail et nager au milieu des poissons multicolores (et d'un baracouda !) Un véritable aquarium.

Tous les ans, les eaux du lac Okeechobee débordent et imergent le sud de la Floride. Ce phénomène a créé les Everglades, un écosystème unique sur la terre. La traversée des Everglades en 4*4 (climatisé) est dépaysante: la rencontre des alligators, les étendues d'eaux recouvertes de Mangrove.

Pour le dernier jour, nous visitons Miami. La ville est en fait hispanophone (65% de la population). La plus gande communauté est située dans le quartier Cubain (little havana). Nous exercons notre espagnol au restaurant puisque qu'apparemment l'anglais est ici peu toléré. Nous nous dirigeons rapidement vers Ocean Drive, le fameux bord de mer de Miami, le lieu dit "branché". Effectivement, c'est pas mal la frime ici avec les défilés de voitures de sport, les blondes refaites aux terrasses de café (j'exagère un peu) et les gangsters défilant en Hummer avec la musique à fond.

Pour terminer le voyage, nous campons à l'aéroport pour repartir dans nos contrées du nord !


Benjamin

mercredi 22 août 2007

un week-end à Niagara Falls

Benjamin a fété ses 26 ans le 28 juillet 2007 et pour célébrer comme il se doit cet évènement nous sommes partis voir les chutes du Niagara.

Nous avons d'abord visité la ville d'Erié près du grand lac du même nom puis la maison de Frank llyod Wright à Buffalo. Ce fameux architecte est devenu un fil rouge dans tous nos voyages car il a dessiné plus d'une centaine de maisons partout dans les USA. Vous en entenderez parler souvent ;-)

Malgré l'urbanisation massive de Niagara et de la présence d'actractions basées autours des chutes. Elles restent tout de même très impressionnantes et inspirantes. je vous laisse découvrir les photos.

J'ai une devinette pour vous : savez vous le lien entre les Indiens (des Indes) et les chutes du Niagara ? Nous avons noté une présence importante d'indiens et nous nous demandons ce que représentent les chutes pour eux.

A bientôt pour de nouvelles aventures !

votre reportrice ~Q~ pour B&Q USA News

lundi 6 août 2007

Mission de 3 jours à LA

Le boulot m'a emmené à Los Angeles en Californie pour une mission de 3 jours. Le consulat de France déménage !

Si la Californie était un pays, elle serait placée devant la France en matière de PIB ... Les californiens ont un tempérament relax (ils sont un peu les "méditerranéens" des USA), c'est l'effet Sud + Mexique + Mer mais cela n'empêche qu'ils ont une économie en très bonne santé.

Les températures y sont agréables toute l'année (temps chaud et sec). Idéaaaaaal ...

La traversée du pays vue d'avion était magnifique (au-dessus du désert et du grand canyon). Je me suis également balladée dans UCLA. Malheureusement, je n'ai ni pu aller voir la mer, ni Beverly Hills avec le signe Hollywood.

Envoyez les photos !
~ Q ~

lundi 30 juillet 2007

Visite du Washington Mall

"Week-End au coeur de la capitale et de son histoire récente".

Nous nous sommes balladés sur le mall qui est en comparaison avec Paris, l'axe Louvre - Concorde - Arc de Triomphe.

La ballade commence par le tour de la maison de Bush jr. (the White House), puis direction vers le Washington monument, obélisque dont la base est de 16m (impressionnant!). A droite, vers le Lincoln mémorial (16ième président des Etats-Unis). L'histoire ici nous rappelle les manifestes : le discours de Martin Luther King jr. en 1963(I have dream...), les protestations contre la guerre du VietNam et quelques discours des présidents américains comme Richard Nixon en 1970.
S'enchainent ensuite le récent mémorial pour la seconde guerre mondiale (2004), le mémorial pour la guerre du Viet Nam et de Corée. A gauche une longue marche vers le capitol, siège du congrès. La grande allée est bordée des plus grands musées du pays : le musée de l'air de l'espace, le musée d'art moderne, le musée dédié aux indiens etc.
Contrairement aux grandes villes américaines comme New York ou Chicago, il n'y a pas de gratte-ciels. En fait, aucun batiment ne doit dépasser le Washington Mémorial (l'obélisque) culminant à 169 m de hauteur.

Tout ca nous a donné l'occasion de faire quelques belles photos de batiments et quelques photos fun !

Dimanche un peu moins joyeux car la pluie a décidé d'enfin tomber... mais ca n'a rien rafraichit !
Voili voilou. Kiss from DC !
Ben et Candice